Partagez
Aller en bas
avatar
Chewps
Messages : 305
Date d'inscription : 21/06/2017
Age : 36

Dead by daylight

le Mer 8 Aoû - 15:18
Hello les FrF!

Parmi les jeux gratuits du mois d’août, nous avons "Dead by daylight". Sur les (précieux) conseils de Matt, je l'ai téléchargé hier soir... Et je n'en ai que difficilement décroché! J'ai ADORÉ ! Laissez-moi vous conter l'horrifique histoire de quatre pauvres hères à la recherche du salut...

MOUHAHAHAHAHAHA

Alors "Dead by daylight", c'est quoi? C'est un jeu asymétrique, à la manière d'Evolve (j'y ferai référence d'ailleurs) : nous avons d'un côté 4 humains normaux, perdus dans la forêt, et de l'autre un tueur psychopathe surpuissant. Les premiers doivent s'échapper... Avant de se faire attraper et sacrifier à l'Entité, une puissance occulte dévoreuse d'âmes, et dont le tueur est le dévoué sujet.

Le déroulement d'une partie : Tous les joueurs (survivants et tueur) arrivent éparpillés sur la carte, une forêt soooombre et terrifiante (il y a plusieurs maps, mais ce sont toutes des forêts sooooombres et terrifiantes). Les survivants doivent trouver les 5 générateurs dispersés sur la map et les remettre en marche. Quand c'est fait, deux sorties sont révélées, et les survivants doivent passer par l'une d'entre elles pour gagner la partie. Le tueur, quant à lui, doit massacrer les survivants avant qu'ils ne s'échappent.

Voilà.

C'est simple non?

Mais ça c'est juste le déroulé d'une partie... Parce que dans les faits, c'est bien plus complet que ça!

Les survivants : Ils doivent parcourir toute la forêt à la recherche des générateurs, le plus discrètement possible. En effet, s'ils courent, leurs traces de pas sont visibles (quelques secondes), s'ils passent à proximité de corbeaux, ceux-ci vont s'envoler en croassant, s'ils passent un obstacle un peu vite ça peut faire du bruit, etc. Il va donc falloir savoir alterner les phases de course (pour mettre de la distance avant qu'il ne soit trop tard) et celles d'infiltration, accroupi dans les hautes herbes. Ils disposent d'une vue à la troisième personne, ce qui est bien pratique pour checker les alentours. Quand un générateur est trouvé, il faut le réparer. C'est long, ça fait du bruit, et on prend le risque de tout abîmer : de façon aléatoire, un test d'habileté peut être demandé. C'est une roue avec une aiguille qu'il faut stopper sur une zone précise. Si c'est bon, on peut continuer, si on se loupe, le générateur pète un coup. Ça ralentit grandement la réparation, et surtout ça alerte le tueur de votre position.
La progression de réparation est conservée. On peut donc réparer un peu, se cacher, et revenir continuer.
Quand les 5 générateurs sont réparés, deux sorties sont spottées sur la carte. Il faut se rendre à l'une d'entre elles et l'ouvrir à l'aide d'un interrupteur. Ça prend du temps (une dizaine de secondes) et ça fait du bruit (il y a carrément une sirène d'alerte lors des dernières secondes), autant vous dire qu'il n'y a plus qu'à croiser les doigts et serrer les fesses pour ne pas se faire choper à ce moment là! Une fois dehors, c'est gagné!

Le tueur : Il doit lui aussi parcourir la forêt. Sauf que lui, faire du bruit, il s'en fout. Il avance, il fonce et il défouraille. Surtout que les survivants l'entendent approcher de toute façon (une pulsation cardiaque qui se fait entendre de plus en plus fort au fur et à mesure qu'il approche). En s'aidant des indices laissés par les survivants (bruits, trace de pas, explosion d'un générateur, etc), il va tâcher de les retrouver. Il a une vue à la première personne, ce qui diminue grandement le champ de vision par rapport aux survivants. Quand il en a repéré un, la chasse commence! Le tueur est plus rapide, le survivant va donc devoir être plus rusé pour s'échapper (faire des tours et des détours, passer par des endroits plus difficile d'accès...). Quand la victime est à portée, le tueur peut porter un premier coup. S'il touche le survivant, ce dernier passera au statut "Blessé". Un deuxième coup et il sera gravement blessé, rampant aux pieds de son bourreau. Le tueur n'a plus qu'à le porter jusqu'au crochet le plus proche (oui, oui, du style crochet de boucher), et l'empaler dessus. Quand un survivant est empalé, il n'a que deux moyens de s'en sortir : soit en réussissant un test d'habileté (la roue avec l'aiguille qui tourne, comme pour les générateurs, mais à un niveau très difficile. Sachant qu'un raté vous rapproche plus vite de la mort), soit en étant sauvé par un coéquipier qui va venir le décrocher. Au bout d'un certain temps, l'Entité (la toute puissance à laquelle est dévoué le tueur) va venir dévorer l'âme du malheureux, et il n'y aura plus de possibilité de le sauver, c'est game over pour lui.
Le tueur devra donc souvent choisir ses priorités : chercher un survivant qu'il sait proche de lui, ou foncer vers le générateur qui vient de péter (et qui donc est en train d'être réparé)? Surveiller la victime empalée pour que personne ne lui vienne en aide, prenant le risque que les autres survivants en profite pour grandement avancer dans les réparations?
Bien entendu, quand les 4 survivants sont transformés en brochette, la partie est terminée!

Comment peut-on gagner? : Je vais rentrer à présent dans les détails qui font que le jeu est pour moi très bien vu. Le premier concerne les conditions de victoire. Bien sûr, s'échapper (quand on est un survivant) ou tuer tout le monde (quand on est le tueur) est synonyme de victoire. Mais ça ne fait pas tout. Le plus important sera la façon dont vous avez participé à la partie. Un survivant qui aura réparé beaucoup de générateurs et est souvent venu en aide à ses camarades gagnera beaucoup plus de points de sang (la monnaie du jeu) que celui qui n'aura rien fait d'autre que se cacher dans un coin et ramper vers la sortie. Genre, beaucoup plus (ça peut aller du simple au quintuple). Quant au tueur, il est considéré comme victorieux dès que deux survivants auront été sacrifiés (donc empalé suffisamment longtemps pour être offert à l'Entité). Au delà, c'est du bonus. Et le comportement joue beaucoup. Entre un tueur qui aura empalé 3 victimes, sans rien faire de plus, et celui qui aura pourchassé, piégé, tourmenté ses proies jusqu'à plus soif, la différence de points sera conséquente.

C'est pas un peu répétitif? : On pourrait le croire, et j'attends d'y jouer plus longtemps pour répondre le plus franchement possible, mais au vu des variétés offertes par le jeu, je ne pense pas. Une des raisons, en dehors du fait que chaque joueur est unique, est la diversité des équipements et des personnages. Il est possible de choisir un perso (survivant ou tueur) avec une compétence unique, et lui ajouter de l'équipement.
Pour les survivants, on peut par exemple choisir de prendre le perso qui court plus vite, et l'équiper de trousses de soins, pour pouvoir soigner tout le monde. Ou prendre le perso axé sur la discrétion, et l'équiper d'outils pour accélérer la réparation des générateurs. Chacun sa stratégie de jeu, il y en a pour tous les goûts.
Pour les tueurs, là c'est le top du top. On a droit à toute une panoplie de bad guys tout aussi flippant les uns que les autres. On a même droit à des invités d'honneur, comme Freddy, Jason, ou Jigsaw. Chacun dispose de petites compétences particulières (porter plus efficacement ses victimes, être plus discret...), mais surtout possède un pouvoir unique, qui le rend terriblement puissant. Piège à loups, invisibilité, pouvoirs psychiques... C'est la foire à l'horreur!
En clair, chaque partie a le potentiel d'être unique.

Et l'équilibrage dans tout ça? : pour les quelques parties que j'ai faite, c'était impeccable. Tout dépend surtout du skill du joueur. Il y a toute une série d'actions possibles au cours du jeu qui permet de rééquilibrer la partie. Je cite en vrac :
- Le tueur peut frapper une fois de temps en temps les générateurs pour faire baisser la barre de progression de réparation
- Les survivants peuvent se tortiller dans tous les sens pendant que le tueur les porte (en bougeant le joystick comme un forcené). Si celui-ci met trop de temps à l'empaler, le survivant tombe et peut lui échapper.
- Quand il ne reste plus qu'un seul survivant, une porte dérobée s'ouvre quelque part sur la map, même si tous les générateurs ne sont pas réparés. Si le survivant la trouve (rien ne permet de la repérer, à part le bruit d'un souffle d'air quand on n'en est pas loin), il peut se jeter dedans et s'échapper direct.

Grâce au système d'attribution de points en fin de partie (voir plus haut), il n'y a jamais vraiment de perdants (sauf celui qui s'est fait choper dès le début, bien sûr. Lui il a le droit d'avoir les boules).

Et sinon, côté ambiance? : Je ne savais pas si je devais mettre ça au début ou à la fin de mon laïus. L'ambiance est tout simplement extraordinaire. C'est sombre, c'est glauque, la musique est terrible. Quand un survivant est blessé, il se tient le bras en gémissant (donc un risque accru de se faire repérer). Un sacrifice mené à son terme est glaçant (l'Entité déploie des pattes d'araignées pour transpercer sa victime et emmener son âme dans les tréfonds des ténèbres). Mais pas de jump scare (chose que je déteste) ou d'effets de manche inutile. Moi qui ne suis pas fan des jeux d'horreur, j'ai pris un réel plaisir à y jouer.

Les différences par rapport à Evolve : quand on joue à DbD, on pense forcément à Evolve. Partie asymétrique à 4 VS 1, des oiseaux qui s'envolent à notre passage, les traces de pas quand on court... Sauf que là où Evolve s'était planté, DbD a réussi (à mes yeux) son coup :
- Dans Evolve, les chasseurs étaient complémentaires (soigneur, DPS, traqueur, etc.). Donc si un des joueurs faisaient n'importe quoi, ça pénalisait direct toute l'équipe (et quand je jouais avec des inconnus, ça arrivait souvent). Dans DbD, l'entraide est primordiale, mais si un rigolo ne fait que de la merde, rien ne vous empêche de le laisser dans son coin (en plus il servira d'appât!).
- Evolve se basait sur des combats en constant déséquilibre. Au début le monstre est faible et doit s'échapper, mais à la fin il est capable de ruiner toute l'équipe rien qu'en éternuant. L'objectif était bien entendu de l'attraper avant qu'il ne soit trop tard, mais on pouvait vite savoir si une partie allait tourner au vinaigre. Ici la tension est constante, et il est possible de s'en sortir jusqu'à la fin.
- La diversité de DbD n'a juste rien à voir avec celle d'Evolve (3 monstres, 12 chasseurs peu personnalisables... On avait vite fait le tour).



Voilà, je pourrai encore en parler longtemps (possibilité de se cacher dans des placards, de renverser des palettes de bois pour freiner la course...), mais en guise de conclusion, je vais faire un récap des points gagnés sur deux parties jouées en tueur :

- Partie 1 : Je joue le montagnard. Il est armé d'une tronçonneuse capable de mettre à terre en un coup. Je chope les 4 survivants, je les empale avant même qu'ils aient le temps de réparer le moindre générateur --> 11 000 points de sang
- Partie 2 : Je joue le docteur. Il envoie des électrochocs qui plongent peu à peu dans la folie les survivants touchés. Plus je les touche, plus ils sombrent (au début ils crient de terreur à intervalles réguliers, puis se mettent à avoir des hallucinations, et finissent par devenir hystériques). Je m'amuse donc à rendre toute l'équipe complètement psycho (surtout que le docteur a une portée plus réduite, donc pas facile de toucher un survivant en bonne santé), et je les cueille un à un (dont un qui était tellement touché qu'il était prostré dans un coin en pleurant, sans possibilité d'agir!). Le dernier s'échappe par la porte dérobée, alors que 3 générateurs avaient été complètement réparé --> 26 000 points de sang (oui, oui).

Bref, j'adore, je kiffe, et j'y retourne ce soir!!!

_________________
Les lapins crétins ont voulu se mettre à Rainbow Six, mais la place était déjà prise par les FrF...
avatar
WeepMatt
Messages : 316
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 28
Localisation : Rennes

Re: Dead by daylight

le Mer 8 Aoû - 15:36
Hello

Merci Seb pour ce magnifique retour (comme d'habitude).

A la sortie du jeu j'ai pas mal regardé des youtubeurs faire des vidéos sur le jeu et ça me donné vraiment envie.
Le jeu a l'air vraiment fun et je pense que entre FrF il y a moyen de bien rigoler.

Tu m'a totalement mis l'eau a la bouche Seb et j'espère avoir fini le téléchargement pour pouvoir tester ça avec vous ce soir.

Bisous
Astreon_XIII
Messages : 91
Date d'inscription : 04/07/2017

Re: Dead by daylight

le Mer 8 Aoû - 15:54
Yooooooo!!! Ohlala ça donne envie!!! Logiquement ce soir il y a possibilité d essayer tout ça Smile en tous cas Seb, jamais dans la demie mesure bordel mdr! C’est comme ça qu’on t aime <3 à ce soir! Bisous
avatar
Be-one87
Messages : 676
Date d'inscription : 21/06/2017
Age : 41
Localisation : Limoges

Re: Dead by daylight

le Mer 8 Aoû - 15:57
Salut,

Merci pour ce "petit" retour Séb, si le jeu est aussi bon que tu le raconte ça s'annonce fantastique, je télécharge pour faire un test à l'occas.

_________________
avatar
Chewps
Messages : 305
Date d'inscription : 21/06/2017
Age : 36

Re: Dead by daylight

le Mer 8 Aoû - 17:20
A savoir également que le jeu continue d'évoluer, et que des nouveaux tueurs sont prévus jusqu'au printemps prochain (et peut-être plus?), à raison d'un nouveau tueur par saison (mais en DLC payant, 7,99€)

_________________
Les lapins crétins ont voulu se mettre à Rainbow Six, mais la place était déjà prise par les FrF...
avatar
kyz78
Messages : 173
Date d'inscription : 03/07/2017

Re: Dead by daylight

le Mar 28 Aoû - 11:09
Hello,

Merci Seb pour ce Pavé mais au moins c'est très clair. Je viens de le dl et m'y mettrait rapidement.

Thanks
Contenu sponsorisé

Re: Dead by daylight

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum